NOUVELLES
18/09/2015 16:39 EDT | Actualisé 18/09/2016 01:12 EDT

Wall Street finit en forte baisse, inquiète au lendemain de la Fed

Wall Street a fortement baissé vendredi, au lendemain d'une réunion de la Réserve fédérale qui a inquiété par son analyse de l'économie sans rassurer sur sa politique monétaire: le Dow Jones a perdu 1,74% et le Nasdaq 1,36%.

Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a cédé 289,95 points à 16.384,79 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 66,72 points à 4.827,23 points.

L'indice élargi S&P 500, jugé le plus représentatif par de nombreux investisseurs, a reculé de 1,61%, soit 32,12 points, jusqu'à 1.958,08 points.

"En ne relevant pas ses taux, la Réserve fédérale (Fed) a prolongé les incertitudes... et la Bourse n'aime pas les incertitudes", a résumé Bill Lynch, de Hinsdale Associates.

A l'issue d'une réunion de politique monétaire sur laquelle régnait une très forte incertitude, la banque centrale américaine a maintenu jeudi ses taux au niveau presque nul où ils se trouvent depuis 2008.

La Fed conserve ainsi en l'état son soutien à l'économie.

Wall Street a initialement hésité sur la réaction à adopter mais, vendredi, elle s'est clairement décidée pour le pessimisme, dans le sillage de la Bourse de Tokyo et des places européennes.

"En premier lieu, on se préoccupe de ce qui inquiète tant la Fed" pour la pousser à maintenir sa politique en l'état, a expliqué Michael James, de Wedbush Securities.

La banque centrale a accompagné sa décision d'un communiqué très prudent sur la situation économique mondiale et sa présidente, Janet Yellen, a ensuite confirmé cette impression en faisant plus explicitement allusion au ralentissement chinois et à ses conséquences pour l'économie américaine.

En ne relevant pas ses taux, "la Fed admet en un sens que l'économie ne va pas si bien et ce n'est pas de bon augure pour les bénéfices des entreprises à l'approche des résultats du troisième trimestre en octobre", a jugé M. Lynch.

Certains observateurs rappelaient par ailleurs que la Bourse avait nettement monté dans les séances qui ont précédé la décision de la Fed, estimant donc que la baisse de vendredi s'apparentait plutôt à un repli technique.

Le marché obligataire, qui avait bondi après la décision de la Fed, montait encore nettement. Vers 20H20 GMT, le rendement des bons du Trésor à dix ans baissait à 2,133% contre 2,196% jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,933%, contre 3,011% auparavant.

jdy/chr/elc