NOUVELLES
18/09/2015 06:51 EDT | Actualisé 18/09/2016 01:12 EDT

UNICEF: 500 000 enfants déplacés depuis 5 mois à cause de Boko Haram

GENÈVE, Suisse — Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) affirme que les attaques répétées des extrémistes du groupe armé Boko Haram ont forcé depuis cinq mois environ 500 000 enfants à fuir leur domicile, en Afrique.

Lors d'une conférence de presse tenue vendredi à Genève, l'agence de l'ONU consacrée à l'amélioration et à la promotion de la condition des enfants a précisé qu'au Nigéria et dans les pays limitrophes, 1,4 million d'enfants sont itinérants. Plus de la moitié de ceux qui ont été chassés de leur domicile dans le nord du Nigéria sont âgés de moins de 5 ans.

Un porte-parole de l'UNICEF, Christophe Boulierac, affirme que son agence intervient autant qu'elle le peut dans les pays d'Afrique touchés mais déplore que celle-ci n'ait jusqu'ici reçu que moins du tiers de la somme de 50 millions $ attendue pour la région.

Christophe Boulierac a aussi soutenu qu'il ne fallait pas oublier le sort des 219 jeunes filles qui ont été enlevées en avril 2014 de leur école à Chibok, au Nigéria.

The Associated Press