NOUVELLES
18/09/2015 17:05 EDT | Actualisé 18/09/2016 01:12 EDT

Un ami du présumé tireur de l'église de Charleston en cour aujourd'hui

COLUMBIA, S.C. — Un ami du présumé tireur de l'église méthodiste de Charleston, aux États-Unis, devait faire sa première apparition en cour, vendredi, plus d'un mois après que les autorités l'eurent informé qu'il était sous enquête pour avoir menti aux enquêteurs et pour ne pas avoir rapporté un crime.

Joey Meek, âgé de 21 ans, a été arrêté jeudi. Mais on ne connaît toujours pas la nature exacte des accusations qui seront portées contre lui.

Le prévenu a déjà dit que Dylann Roof — qui est accusé d'avoir abattu neuf paroissiens noirs le 17 juin — était avec lui avant d'exécuter son dessein meurtrier. Il a raconté à l'Associated Press (AP) que Roof s'était déjà plaint, alors qu'il était ivre, que «les Noirs dominaient le monde» et que «quelqu'un devait faire quelque chose pour la race blanche».

Joey Meek a expliqué à l'AP que Roof — qui fait aujourd'hui face à des accusations de crimes haineux et de meurtres — dormait parfois chez lui dans une maison mobile à Red Bank, près de Columbia en Caroline du Sud.

L'accusé a ajouté que Roof lui avait raconté avoir utilisé l'argent que ses parents lui avait offert pour son anniversaire pour s'acheter un pistolet semi-automatique Glock de calibre .45. Une arme que Joey Meek dit lui avoir enlevée lors de l'envolée raciste de son ami, mais qu'il lui a rendue par la suite.

Joey Meek a également déclaré avoir appelé les autorités lorsqu'il a reconnu Roof sur les captations vidéo de l'attaque. Mais, selon un enquêteur, l'accusé n'a pas fait preuve d'honnêteté lorsqu'il a été interrogé par les policiers.

Meg Kinnard, The Associated Press