NOUVELLES
18/09/2015 11:21 EDT | Actualisé 18/09/2016 01:12 EDT

Syrie: le chef du Pentagone parle avec son homologue russe

Les ministres de la Défense américain et russe, qui n'avaient encore jamais eu de contact direct, se sont parlés vendredi sur la Syrie et ont convenu de poursuivre ces discussions à l'avenir, a annoncé le Pentagone.

Les deux ministres, Ashton Carter et Sergueï Choïgou, ont eu une "conversation constructive" et "ont convenu de poursuivre les discussions" sur les moyens d'échanger des informations sur les activités militaires des différentes parties en Syrie, "et sur la campagne contre le groupe Etat islamique", a indiqué le porte-parole du Pentagone Peter Cook dans un communiqué.

Selon le Pentagone, M. Carter n'avait jamais parlé à son homologue russe depuis sa prise de fonction en février 2015. Les relations directes entre militaires des deux pays étaient également suspendues depuis des mois, selon la même source.

La Maison Blanche avait indiqué jeudi que les Etats-Unis étaient ouverts à des "discussions tactiques et pratiques" avec la Russie concernant la Syrie, sans cependant préciser si elles seraient menées par des civils et/ou des militaires et à quel niveau.

C'est la Russie qui a proposé à Washington d'ouvrir un dialogue "entre militaires" sur le conflit en Syrie, afin d'éviter en particulier tout incident entre forces armées américaines et russes sur le terrain, avait révélé John Kerry mercredi.

Cette proposition russe intervient alors que les Etats-Unis s'alarment depuis des semaines d'une montée en puissance militaire de la Russie en Syrie afin de renforcer son aide au régime du président Bachar al-Assad, alors que les Américains pilotent depuis un an une coalition internationale contre le groupe EI.

La Russie apporte un soutien militaire et diplomatique au régime de Damas et a renforcé ces derniers jours sa présence dans la province syrienne de Lattaquié, fief du président.

lby/bdx