NOUVELLES
17/09/2015 21:08 EDT | Actualisé 17/09/2016 01:12 EDT

Slovénie: 150 migrants autorisés à entrer en territoire slovène

Un train ayant à son bord quelque 150 migrants qui avaient été bloqués jeudi par les autorités slovènes à la frontière avec la Croatie est parti dans la nuit pour une ville de l'ouest de la Slovénie, a annoncé la police slovène.

Le train de trois wagons a quitté vendredi vers 02h00 heure locale (00h00 GMT) la gare slovène de Dobova, à la frontière avec la Croatie, en direction de la ville de Postojna, dans l'ouest de la Slovénie, selon la police slovène.

Les migrants doivent être placés dans un centre pour les étrangers à Postojna.

Ces quelque 150 migrants sont les premiers à entrer en Slovénie depuis que le flux de migrants transitant par la Serbie est bloqué par la fermeture de la frontière hongroise et tente de gagner l'Europe du Nord en passant par la Croatie et la Slovénie.

Initialement, les 150 migrants avaient été bloqués au poste-frontière entre la Croatie et la Slovénie, les autorités slovènes leur refusant l'entrée parce qu'ils ne pouvaient pas présenter les documents légaux nécessaires.

"Lors d'un contrôle régulier à la frontière à bord du train (venant de Croatie), on a découvert que 150 des 300 passagers ne répondaient pas aux exigences pour pouvoir entrer en Slovénie", déclarait jeudi soir un porte-parole de la police des frontières slovène, Anton Stubljar, à des journalistes à Dobova.

Ce porte-parole ajoutait alors que les autorités préparaient le retour de ces migrants vers Zagreb, la capitale croate, le plut tôt possible.

La police slovène a plus tard refusé de dire pourquoi l'entrée des migrants en Slovénie avait finalement été autorisée.

Selon la radio nationale slovène, seize véhicules supplémentaires de la police avaient été déployés près de la gare de Dobova dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le trafic ferroviaire entre la Slovénie et la Croatie avait été suspendu jusqu'à vendredi matin, selon l'agence de presse slovène STA.

Le porte-parole a également indiqué que dans trois autres cas jeudi, 24 étrangers ont tenté d'entrer en Slovénie non loin de là, au point de passage frontalier d'Obrezje entre la Croatie et la Slovénie, et qu'ils ont tous été refoulés.

ljv-plh/myl