NOUVELLES
18/09/2015 09:45 EDT | Actualisé 18/09/2016 01:12 EDT

Sécession de la Catalogne: les banques alertent sur les risques pour la "stabilité financière"

Les associations bancaires espagnoles AEB et Ceca ont mis en garde vendredi contre les risques que représenterait une sécession de la Catalogne pour la "stabilité financière" après les élections régionales du 27 septembre.

Si la Catalogne devenait indépendante et sortait de la zone euro, "ces difficultés obligeraient les entités (bancaires) à reconsidérer leur stratégie d'implantation" dans cette riche région espagnole, avertissent AEB et Ceca.

Ceci aurait pour conséquence "une réduction de l'offre bancaire", mais aussi de compliquer l'accès au crédit pour les particuliers et les entreprises, poursuivent les associations qui représentent des poids lourds du secteur espagnol comme Banco Santander et CaixaBank, mais aussi des banques étrangères.

Les appels au dialogue se sont multipliés ces derniers jours dans le monde économique espagnol, qui a lancé des mises en garde contre les projets du chef de l'exécutif catalan Artur Mas.

Ce dernier, membre d'une coalition indépendantiste, veut lancer un processus aboutissant en 18 mois à une déclaration unilatérale d'indépendance si les listes indépendantistes obtenaient une majorité absolue de sièges au parlement régional catalan lors des élections régionales du 27 septembre.

Après la diffusion du communiqué, l'indice des valeurs vedettes de la Bourse de Madrid, l'Ibex-35, a brièvement plongé en-dessous des 3%.

Vers 15h30 (13h30 GMT) il évoluait à -2,59% à 9.845 points.

laf/mck/gkg