NOUVELLES
18/09/2015 16:56 EDT | Actualisé 18/09/2016 01:12 EDT

Réfugiés: Tusk exhorte les Etats de l'UE à aider le Programme alimentaire mondial

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a appelé les Etats membres de l'UE à verser au plus vite des contributions au Programme alimentaire mondial (PAM), qui a été contraint de réduire son aide aux réfugiés faute de moyens.

C'est "une question qui ne peut pas attendre", a souligné M. Tusk dans une lettre adressée aux participants du sommet européen qui aura lieu mercredi 23 septembre à Bruxelles. La lettre a été publiée vendredi soir sur le site internet de la présidence du Conseil européen.

Ce sommet des chefs d'Etats ou de gouvernement de l'UE, auquel participera également le président de la Commission européenne, vise à apporter une réponse collective de l'UE à l'afflux de demandeurs d'asile.

"Je demanderai à chacun d'entre nous de discuter honnêtement de ce que l'UE peut faire pour aider ses Etats membres à résoudre ce problème", a indiqué M. Tusk, appelant les pays à cesser "de se critiquer les uns les autres" et à définir "une politique migratoire européenne crédible".

Mais "je voudrais vous appeler tous à ne pas attendre jusqu'à notre réunion et à verser des contributions" au PAM, a écrit M. Tusk, rappelant que l'agence onusienne avait été contrainte à réduire fortement l'aide qu'elle apporte aux réfugiés syriens.

"Le PAM a besoin d'argent pour fournir de la nourriture à 11 millions de personnes en Syrie et dans la région", a insisté le président du Conseil européen.

La réduction de l'aide alimentaire dans les camps de réfugiés des pays voisins de la Syrie est l'une raisons de l'afflux de Syriens vers l'UE.

"La crise dont nous sommes tous témoins est un test de notre humanité et de notre reponsabilité", a estimé M. Tusk dans sa lettre.

cds/lpt