NOUVELLES
18/09/2015 19:15 EDT | Actualisé 18/09/2016 01:12 EDT

Migrants: controverse sur l'éventuelle arrestation de policiers croates en Hongrie

Le ministère croate de l'Intérieur a démenti vendredi soir des informations de presse faisant état de l'arrestation temporaire de policiers croates en Hongrie alors qu'ils accompagnaient un train de migrants, a rapporté l'agence de presse croate HINA.

"Certains médias ont publié des informations sur des arrestations présumées d'agents de police croates en Hongrie. Le ministère de l'Intérieur de Croatie informe le public que cette information est erronée", écrit le ministère dans un communiqué.

Le conseiller du gouvernement hongrois, György Bakondi, a qualifié vendredi d'"incident de frontière sans exemple" le fait qu'un train croate, acheminant 800 migrants en Hongrie, était accompagné de 40 policiers croates armés.

D'après le journal croate Jutarnji List sur son site internet, M. Bakondi a aussi dit que les policiers avaient été désarmés et que le conducteur du train avait été arrêté. Les policiers croates ont ensuite rapidement pu regagner la Croatie, selon Jutarnji List.

Les policiers voyageaient avec les migrants pour assurer le maintien de l'ordre, en accord avec la Hongrie, a indiqué au quotidien le ministre croate de l'Intérieur Ranko Ostojic. La Hongrie a manifestement décidé de "truquer et détourner" cet accord, a-t-il dit.

La Croatie, qui se dit débordée par l'arrivée massive de migrants sur son territoire, a acheminé vendredi une partie des candidats à l'exil en bus et en train vers la Hongrie, alors que d'autres se dirigeaient vers la Slovénie.

bur-myl/plh