NOUVELLES
18/09/2015 10:50 EDT | Actualisé 18/09/2016 01:12 EDT

Le Bloc veut augmenter l'impôt des institutions bancaires et des pétrolières

MONTRÉAL — Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, se fait l'apôtre de la «justice fiscale» et propose d'augmenter les taux d'imposition des banques et des pétrolières.

Devant le siège social de la Banque de Montréal, au centre-ville de la métropole, le chef a fait valoir que les revenus des institutions financières ne cessent d'augmenter alors que leurs taux d'imposition diminuent. Pour les banques, le taux a été réduit à 15 pour cent alors qu'il était de 20 pour cent en 2007, indique le Bloc.

Les entreprises ne font pas leur juste part, soutient M. Duceppe.

Et dans le cas des banques et des pétrolières, il n'y a pas de danger que la hausse de leurs impôts fassent en sorte que leurs dirigeants déplacent les entreprises à l'étranger.

Selon la formation bloquiste, ces entreprises sont très gâtées au pays: non seulement leurs impôts sont bas — plus qu'au Texas, dit-il —  mais les pétrolières bénéficient aussi de subventions du gouvernement fédéral.

C'est le principe du «pollueur-payé», a dénoncé M. Duceppe.

Le Bloc déposera son cadre financier bientôt, a promis le chef, et ses propositions fiscales y seront détaillées.

Stéphanie Marin, La Presse Canadienne