NOUVELLES
18/09/2015 09:29 EDT | Actualisé 18/09/2016 01:12 EDT

La Tanzanie empêche le Malawi de détruire 2,6 tonnes d'ivoire de contrebande

Un tribunal du Malawi saisi par la Tanzanie voisine a suspendu pour trois mois la destruction par le gouvernement malawite de 2,6 tonnes d'ivoire de contrebande saisies en 2013, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

La Tanzanie d'où provient le stock d'ivoire souhaite récupérer les défenses pour s'en servir de preuves à charge contre des braconniers, a expliqué à l'AFP un responsable du tribunal de Mzuzu, une ville du nord du Malawi où la destruction de l'ivoire devait avoir lieu.

"La Tanzanie a obtenu un délai de trois mois pour régler ce problème avec les autorités du Malawi. S'ils n'y parviennent pas, le Malawi pourra brûler l'ivoire", a-t-il ajouté sous couvert d'anonymat.

"Nous sommes déçus car tout était prêt pour brûler l'ivoire de contrebande vendredi matin afin de montrer notre engagement dans la lutte contre le braconnage des éléphants et le trafic illégal d'ivoire", a indiqué de son côté le directeur des parcs nationaux du Malawi, Bright Kumchedwa.

La Tanzanie "veut son ivoire alors que nous les avons informés de notre intention de le brûler. Ils n'avaient encore jamais répondu à notre avertissement", a ajouté M. Kumchedwa qui devait superviser la destruction.

Cachées dans des sacs de ciment, les 781 défenses en provenance de Tanzanie avaient été confisquées par les douanes malawites dans le nord du pays en 2013.

Au total, le Malawi doit détruire 6,6 tonnes d'ivoire accumulées au fil des saisies ces dernières années.

Le braconnage a divisé par deux la population des éléphants du Malawi, passant de 4.000 dans les années 80 à seulement 2.000 individus actuellement.

Coincé entre le Mozambique, la Zambie et la Tanzanie, le Malawi est "une cible facile pour les braconniers comme pour les trafiquants", estime Jonathan Vaughan, directeur de Lilongwe Wildlife Trust, un ONG qui lutte contre le braconnage.

Le Malawi est actuellement en train de revoir ses lois sur la protection de l'environnement pour mettre en place des peines plus lourdes contre les braconniers.

fm/pid/bed/jlb