NOUVELLES
18/09/2015 11:15 EDT | Actualisé 18/09/2016 01:12 EDT

La Croatie encourage les migrants à violer la loi (Budapest)

Le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter Szijjarto a accusé vendredi la Croatie d'encourager les migrants, présents sur son territoire, à violer la loi, en les acheminant à la frontière avec la Hongrie qu'il franchissent illégalement.

"Au lieu de respecter les règles en vigueur dans l'UE, ils (Zagreb) encourage les masses à violer la loi, car franchir illégalement une frontière c'est violer la loi", a déclaré M. Szijjarto à Belgrade à l'issue d'un entretien avec son homologue serbe Ivica Dacic et le ministre serbe de l'Intérieur Nebojsa Stefanovic.

"Actuellement le gouvernement croate s'applique à acheminer les migrants, contrairement aux règles en vigueur au sein de l'Union européenne, vers la frontière avec la Hongrie au lieu de leur assurer un logement et de répondre à leurs besoin", a dit le chef de la doiplomatie hongroise.

M. Szijjarto a démenti l'existence d'un accord quelconque avec les autorités croates sur le transport de migrants depuis la frontière hongroise vers la frontière de l'Autriche.

"Les policiers affirment qu'il existe un accord avec le ministère hongrois de l'Intérieur mais cela est faux, nous n'avons jamais conclu un tel accord. Nous avons demandé au gouvernement croate de cessé de propager des informations fausses", a insisté M. Szijjarto.

Les autorités croates ont entamé vendredi l'acheminement des migrants du Moyen-Orient se trouvant sur son sol, 14.000 selon des chiffres officiels, vers la frontière avec la Hongrie, a déclaré à l'AFP un responsable du ministère de l'Intérieur.

Face à l'afflux de migrants en quête de gagner l'Europe occidentale, depuis la Serbie, les autorités croates ont décidé jeudi de fermer "jusqu'à nouvel ordre" sept des huit passages frontaliers avec son pays voisin.

Cette décision maintient la pression sur l'Union européenne, dont les dirigeants se retrouvent la semaine prochaine pour tenter de surmonter leurs divisions face à cette crise.

La Croatie est la nouvelle route vers l'Europe occidentale après le verrouillage de la frontière serbo-hongroise, théâtre mercredi d'affrontements entre migrants excédés et forces de l'ordre.

ks-mat/pjl