NOUVELLES
18/09/2015 16:49 EDT | Actualisé 18/09/2016 01:12 EDT

L'acteur français Jean Dujardin redevient Brice de Nice pour "se marrer"

"C'est pas normal que je ne m'amuse plus", s'était dit voici deux ans l'acteur français oscarisé Jean Dujardin, qui tourne cette semaine dans le sud de la France, le deuxième opus de "Brice de Nice", dix ans après le succès du premier.

C'est pour retrouver ce plaisir qu'il a renoué avec son personnage de surfeur caricatural, qui se lève pour farter sa planche en attendant vainement une grande vague sur la Méditerranée, a-t-il expliqué vendredi lors d'une rencontre avec la presse.

S'il a renfilé la perruque blonde du "très névrotique" Brice, incarné sur scène dès 1996, c'est aussi "pour pouvoir se marrer" de nouveau avec son complice, le réalisateur et co-scénariste James Huth.

"J'ai écrit le scénario comme un jouet, il faut que ça reste second degré, il faut que ça reste enfantin et juste", souligne Jean Dujardin. "On ne dit plus la vérité aujourd'hui, comme les enfants, car ça peut être blessant. Brice dit des choses que j'aimerais pouvoir dire!".

"Brice a tout pour être détestable comme personnage, c'est une caricature de l'image de la France, un type qui frime, qui est dans la séduction", décrit James Huth. "Mais il n'a aucune méchanceté. On a créé un super héro de la connerie, de la bêtise, avec sa bonne âme".

"L'objectif, c'est d'oublier la morosité", confirme le réalisateur, au cinquième jour de tournage à Nice, où se déroulera le film pendant un petit quart d'heure, avant de partir vers d'autres horizons tenus secrets.

"Brice de Nice" avait attiré plus de 4 millions de spectateurs en 2005 et donné naissance à l'expression culte "Cassééééé!" accompagnée d'un geste du tranchant de la main, répétée jusqu'à plus soif dans les cours de récréation. "Ca nous a un peu dépassés", avoue aujourd'hui Dujardin.

La suite des dix semaines de tournage, qui sera filmée à partir de lundi sur des plages landaises puis en région parisienne et en Thaïlande, est intitulée: "Brice 3... parce que le 2 je l'ai cassé!". "Brice est libre, il fait ce qu'il veut", poursuit Dujardin.

Le tournage confirme que l'acteur, 43 ans, couronné d'un Oscar en 2012 pour son rôle muet dans "The Artist", n'a pas été happé par Hollywood. "On ne choisit pas, c'est une industrie très sévère. Il faut aller là-bas, rencontrer continuellement les gens, faire du lobbying. Mon métier c'est d'être un acteur français travaillant dans ma langue. J'ai de très beaux rôles en France", observe-t-il.

cm/cr/chp/mr