NOUVELLES
18/09/2015 13:39 EDT | Actualisé 18/09/2016 01:12 EDT

F1 - Sans bon moteur, on arrêtera, menace Red Bull

Red Bull arrêtera la Formule 1 si elle ne trouve pas un bon moteur de remplacement après l'annonce de retrait faite par le patron de Renault en début de semaine, a déclaré vendredi Helmut Marko, l'un des dirigeants de l'écurie.

"S'il n'y a pas de moteur compétitif pour nous, alors ce sera fini pour Red Bull en Formule 1", a assuré Marko à chaine publique autrichienne ORF, vendredi, durant les qualifications du GP de Singapour qui sera couru dimanche.

Le seul candidat à la succession de Renault est Ferrari, qu'a rejoint le pilote allemand Sebastian Vettel en 2014 après six saisons riches de quatre titres mondiaux au volant d'une Red Bull.

"Ce n'est qu'au stade des discussions mais une version B n'est pas une option pour nous. Sans un bon moteur, vous n'avez aucune chance", a insisté Helmut Marko.

Vettel s'est dit jeudi "triste" d'apprendre que Renault allait mettre fin à son partenariat avec son ancienne écurie et a pressé le constructeur de ne pas abandonner la F1.

Les relations entre Red Bull et Renault se sont détériorées la saison dernière, l'équipe autrichienne, distancée par sa rivale Mercedes, en faisant porter la responsabilité sur ses nouveaux moteurs hybrides.

"Nous avons déjà prévenu les autorités de la F1. Nous leur avons dit: 'ne comptez pas sur nous pour fournir des moteurs: c'est fini'", avait martelé le PDG de Renault, Carlos Ghosn, au salon de l'automobile de Francfort mardi.

"Notre avenir fait actuellement l'objet d'analyses détaillées et de renégociations", avait-il ajouté. "Soit nous nous retirons, soit nous montons notre propre écurie. Nous n'avons pas pris de décision pour l'instant."

Renault envisage notamment le rachat de l'écurie Lotus.

sid-sg/mca