NOUVELLES
18/09/2015 19:41 EDT | Actualisé 18/09/2016 01:12 EDT

D'anciens joueurs de la NFL souffraient d'ETC, selon des recherches

Des chercheurs étudiant une maladie dégénérative chez les anciens athlètes ont révélé que 11 des 12 cerveaux d'anciens joueurs analysés au cours des dernières années montrent des signes d'encéphalopathie traumatique chronique (ETC), une tendance qui se poursuit.

Un reportage diffusé sur PBS.org, vendredi, rapportait qu'un total de 87 des 91 cerveaux d'anciens joueurs de la NFL analysés par des chercheurs du Département des anciens combattants et de l'Université de Boston souffraient d'ETC.

Selon PBS, plusieurs joueurs qui ont décidé de donner leur cerveau à la science se doutaient qu'ils en étaient victimes.

Associé aux traumatismes répétés, l'ETC est associé avec des symptômes comme les pertes de mémoire, le jugement altéré, la dépression et éventuellement, la démence.

Dans un courriel envoyé à l'Associated Press, le porte-parole de la NFL Brian McCarthy a écrit: «Nous en savons tous plus sur ce problème qu'il y a 10 ou 20 ans et nous continuerons d'en savoir plus alors que de plus en plus de recherches sont effectuées. Nous n'attendons pas pour rendre le jeu plus sécuritaire pour les joueurs. Nous avons et nous continuerons d'apporter des améliorations.»

The Associated Press