NOUVELLES
18/09/2015 12:23 EDT | Actualisé 18/09/2016 01:12 EDT

Cineplex ouvre la porte aux tournois de sports électroniques dans ses cinémas

Le géant des salles de cinéma Cineplex Entertainment tente de s'imposer dans le domaine du sport électronique (communément appelé esport) en investissant 20 millions de dollars.

Dès octobre, des compétitions locales, régionales et nationales de sport électronique seront donc présentées dans des salles de cinéma au Canada. Les détails sur les jeux qui seront en compétition seront précisés dans les prochaines semaines.

Cineplex fera l'acquisition au coût de 13 millions de dollars des actifs de WorldGaming, qui possède une plate-forme utilisée pour les tournois et les ligues de la communauté du sport électronique.

Le reste de son investissement, soit 7 millions, servira à la création d'une nouvelle ligue de jeu. Les compétitions se tiendront sur la scène des salles de cinéma, devant l'écran géant et le public. Elles seront aussi transmises dans d'autres salles du réseau Cineplex.

De grands matchs internationaux seront aussi diffusés en direct par Internet sur les écrans des salles, afin de maximiser l'utilisation des infrastructures en périodes creuses.

Le PDG de Cineplex, Ellis Jacob, affirme que l'investissement permettra au géant canadien du divertissement d'atteindre un groupe démographique plus jeune peu attiré par le cinéma et tourné vers l'offre numérique.

La compagnie veut faire de ses salles de cinéma des destinations pour toutes sortes de divertissement. Elle estime que le caractère social du jeu compétitif en fait une solution idéale pour Cineplex.

« Les gens veulent être face à face et compétitionner, et les autres veulent les voir jouer. »

Le PDG de Cineplex croit que le marché des sports électroniques un potentiel énorme. En Corée du Sud et au Japon, des tournois ont lieu dans des stades. Cineplex rêve même un jour de remplir à guichet fermé le Centre Air Canada de Toronto.

Une industrie internationale

L'industrie du sport électronique, stimulé par des jeux comme League of Legends et Counter-Strike : Global Offensive, pèse près de 613 millions de dollars américains, selon la firme SuperData Research.

Les annonceurs convoitent les jeunes adeptes du sport électronique. Coca-Cola sera le commanditaire principal des tournois Riot Games aux États-Unis, preuve que l'industrie est désormais de plus en plus prise au sérieux par les grandes multinationales.