POLITIQUE
18/09/2015 10:47 EDT

«Souveraine», c'est le titre de l'album lancé par la candidate libérale Nadine Medawar dans Rosemont-La Petite-Patrie (VIDÉO)

Attention, elle est souveraine et non souverainiste. La candidate libérale dans le comté Rosemont-La Petite-Patrie, Nadine Medawar, a lancé cette semaine son second album au titre plutôt surprenant étant donné son allégeance politique : Souveraine.

«Pour moi, le mot souveraine fait référence au pouvoir absolu de soi. Dans cette chanson, je me moque du fait qu’on essaye tous d’avoir l’air en contrôle», explique la chanteuse et pianiste, qui est arrivée du Liban il y a 25 ans. Ce titre d’album et ce lancement, elle les avait prévus bien avant de faire le saut en politique.

Ce qui l'a poussé à se lancer? Elle dit avoir été inspirée notamment par la vision «du Canada vert» de son chef Justin Trudeau, qu’elle a accompagné comme bénévole durant la course à la chefferie.

«Pas là pour gagner»

La jeune mère de famille affronte le candidat vedette du Nouveau parti démocratique Alexandre Boulerice. «C’est un député très populaire, admet-elle. Et pour le Parti libéral, Rosemont n’est pas un comté facile, mais je suis là pour informer les gens de notre programme, car s’ils le connaissaient ils comprendraient qu’on répond à leur besoin», dit Mme Medawar.

Peu préoccupée par le résultat du scrutin dans sa circonscription, la candidate libérale affirme «ne pas être là pour gagner». «Ce qui compte pour moi c’est d’informer les gens, de s’assurer qu’ils sachent qu’ils ont plus qu’un choix avant de faire leur exercice démocratique», conclut-elle.

LIRE AUSSI: «Il y a des souverainistes qui votent NPD», dit Alexandre Boulerice (VIDÉO)