NOUVELLES
16/09/2015 04:50 EDT | Actualisé 16/09/2015 04:50 EDT

Québec veut réduire ses gaz à effet de serre de 37,5 %

ASSOCIATED PRESS
FILE - This July 1, 2013 file photo smoke rises from the Colstrip Steam Electric Station, a coal burning power plant in in Colstrip, Mont. The Supreme Court on Monday placed limits on the sole Obama administration program already in place to deal with power plant and factory emissions of gases blamed for global warming. The justices said that the Environmental Protection Agency lacks authority in some cases to force companies to evaluate ways to reduce carbon dioxide emissions. This rule applies when a company needs a permit to expand facilities or build new ones that would increase overall pollution. Carbon dioxide is the chief gas linked to global warming. (AP Photo/Matthew Brown, File)

Le ministre de l'Environnement David Heurtel annoncera jeudi les trois cibles de réduction de gaz à effet de serre (GES) qu'il soumettra pour une consultation publique, selon ce qu'a appris Radio-Canada.

Un texte de Michel Pepin

Le ministre Heurtel indiquera du même souffle sa préférence pour une cible qui réduit de 37,5 % la production de GES sous les seuils de 1990. Cet objectif devrait être atteint d'ici 2030. C'est la cible que le gouvernement du Québec présenterait à la Conférence de Paris sur le climat qui aura lieu en décembre prochain.

Cette cible est aussi celle recommandée par le Comité-conseil sur les changements climatiques qui compte 15 membres issus d'horizons variés, dont Steven Guilbault d'Équiterre qui en est le coprésident. Ce comité a proposé deux autres cibles au gouvernement Couillard, soit des réductions de 35 % ou de 40 % sous les seuils de 1990.

La cible de 37,5 %, préférée par le ministre, serait la plus ambitieuse au pays pour la Conférence de Paris. L'Ontario suit de près, avec une réduction de 37 % des GES.

Le Canada préconise une baisse de 14 % de ces gaz, source du réchauffement de la planète. L'Union européenne visera plutôt une diminution de 40 % d'ici 15 ans.

Le Comité-conseil proposera aussi des moyens pour atteindre ces cibles de réduction de gaz à effet de serre, incluant notamment un programme d'électrification des transports et des mesures qui viseront à encourager des changements de comportements individuels.

Avec la collaboration de Hugo Lavallée

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les véhicules les moins écologiques Voyez les images