BIEN-ÊTRE
16/09/2015 11:44 EDT | Actualisé 16/09/2016 05:12 EDT

Les médias sociaux causent anxiété, dépression et insomnie chez les adolescents

PICTURE POSED BY MODEL Stock photo of a woman using a laptop.
Dominic Lipinski/PA Wire
PICTURE POSED BY MODEL Stock photo of a woman using a laptop.

Les médias sociaux peuvent être cause d'anxiété, de dépression et d'insomnie chez les adolescents, prévient une étude britannique présentée lors d'un congrès récent de la British Psychological Society.

Les chercheurs de l'Université de Glasgow évoquent plus précisément le besoin que ressentent certains jeunes d'être constamment disponibles en ligne et de répondre, 24 heures par jour et sept jours par semaine, aux messages et commentaires transmis sur leurs réseaux sociaux.

L'analyse de questionnaires remis à 467 adolescents a démontré que l'utilisation générale et/ou nocturne des médias sociaux — conjointement avec un investissement émotionnel — est associée à un mauvais sommeil, à une estime de soi plus faible et à des niveaux plus élevés d'anxiété et de dépression.

Une chercheuse a expliqué que les jeunes qui utilisent les médias sociaux la nuit semblent particulièrement touchés. Elle a rappelé que l'adolescence est une période de plus grande vulnérabilité face à l'apparition de l'anxiété et la dépression.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photoRecords sur les réseaux sociaux Voyez les images