NOUVELLES
15/09/2015 09:53 EDT | Actualisé 15/09/2016 01:12 EDT

Wall Street ouvre en légère hausse après une série d'indicateurs

Wall Street a ouvert en légère hausse mardi, sans trouver de direction dans plusieurs chiffres plutôt médiocres aux Etats-Unis, et restait focalisée sur la Réserve fédérale (Fed) à deux jours d'une décision attendue: le Dow Jones prenait 0,23% et le Nasdaq 0,09%.

Vers 13H40 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average gagnait 37,14 points à 16.407,17 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 4,18 points à 4.809,73 points.

L'indice élargi S&P 500, très suivi par les investisseurs, s'adjugeait 0,20%, soit 3,83 points, à 1.956,86 points.

Lundi, la Bourse de New York avait légèrement baissé à l'issue d'une séance sans enjeu et, en l'absence de chiffre économique, déjà dominée par la perspective de la décision de la (Fed): le Dow Jones avait perdu 0,38% à 16.370,96 points, et le Nasdaq 0,34% à 4.805,76 points.

Désormais, Wall Street se redresse un peu, "les investisseurs restant aux prises avec les incertitudes sur une éventuelle hausse des taux de la Fed, avant la décision de politique monétaire de jeudi", ont résumé les experts de la maison de courtage Charles Schwab.

La banque centrale américaine tiendra mercredi et jeudi une réunion de son comité de politique monétaire (FOMC), à l'issue de laquelle elle dira si elle relève ou non ses taux, presque nuls depuis 2008.

Chaque réunion de ce type est l'objet d'une grande attention, en raison du soutien à l'économie que représente le faible niveau des taux, mais celle de cette semaine est particulièrement redoutée car la position de la Fed semble incertaine à beaucoup d'investisseurs.

En conséquence, le marché américain ne tient pas à prendre de position affirmée, malgré un calendrier riche en indicateurs mardi aux Etats-Unis.

"Les premiers chiffres de la journée n'ont pas franchement provoqué beaucoup d'enthousiasme sur la situation économique", a reconnu Patrick O'Hare, de Briefing.

Les ventes de détail n'ont enregistré qu'une hausse minime en août et sont restées inférieures aux attentes, la production industrielle s'est plus replié que prévu le même mois, et l'activité manufacturière de la région de New York, considérée comme un indicateur avancé pour l'ensemble du pays, a surpris en restant dans le rouge en septembre.

Dans l'ensemble, "il n'y a rien sur lequel vraiment se baser pour croire que les échanges vont s'orienter dans un sens ou l'autre avant la réunion du FOMC", a conclu M. O'Hare.

Le marché obligataire reculait, le rendement des bons du Trésor à dix ans montant à 2,201%, contre 2,176% lundi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,976%, contre 2,950% auparavant.

jdy/chr/vog