NOUVELLES
15/09/2015 15:24 EDT | Actualisé 15/09/2016 01:12 EDT

USA: la société de Jeff Bezos Blue Origin enverra sa fusée de Cap Canaveral

La future fusée de la société Blue Origin, du fondateur d'Amazon Jeff Bezos, sera lancée de Cap Canaveral, non loin du pas de tir de son rival SpaceX, a annoncé mardi l'entreprise, nouvelle venue dans le domaine très concurrentiel des lancements spatiaux privés.

"Aujourd'hui nous sommes ravis de venir en Floride pour une nouvelle ère dans le domaine de l'exploration", a dit l'entrepreneur Jeff Bezos, fondateur du géant américain du commerce en ligne Amazon, lors d'une conférence de presse.

Celui-ci a précisé que ses fusées partiront "plus tard dans la décennie" du pas de tir 36, qui sera renommé "Exploration Park". M. Bezos a rappelé que 145 fusées avaient déjà décollé de ce pas de tir par le passé, dont celles emportant des sondes comme Pioneer 10 ou Surveyor 1, qui fut premier engin spatiale à se poser sur la Lune.

"Ce pas de tir n'a plus servi depuis plus de dix ans, c'est trop long et on a hâte de remédier à cela. Nous lancerons nos fusées d'ici, plus tard dans la décennie", a-t-il ajouté, sans donner de réelle échéance.

M. Bezos n'a pas donné non plus beaucoup de détails sur les projets exacts de Blue Origin, déclarant juste qu'il y aurait un centre d'assemblage moderne où ses équipes mettront au point une flotte de lanceurs réutilisables. Il espère créer environ 330 emplois.

Blue Origin travaille actuellement sur un moteur de fusée de conception américaine ("BE-4") qui sera testé ultérieurement sur son pas de tir, ainsi que sur un système de lancement qui lui permettra d'envoyer jusqu'à six astronautes en orbite.

Blue Origin avait perdu en 2013 un appel d'offres pour tirer ses fusées depuis le pas de tir tout proche 39A, d'où étaient notamment parties les missions Apollo vers la Lune. C'est la société SpaceX du milliardaire Elon Musk (Paypal, Tesla) qui avait était retenue pour occuper cette célèbre base de lancement.

Le secteur des entreprises privées se lançant dans les technologies spatiales est de plus en plus chargé: outre SpaceX et Boeing, qui travaillent déjà étroitement avec la Nasa, United Launch Alliance est aussi déjà présent à Cap Canaveral, d'où elle envoie ses fusées Atlas V.

ksh/bdx/elc