NOUVELLES
15/09/2015 11:49 EDT | Actualisé 15/09/2016 01:12 EDT

USA:la marine accepte de modifier ses pratiques pour protéger les animaux marins

HONOLULU — La marine américaine a accepté de limiter son utilisation du sonar et de modifier ses techniques d'entraînement qui perturbaient les baleines, les dauphins et d'autres mammifères marins dans les eaux d'Hawaï et de la Californie, selon un règlement de la cour conclu avec des groupes environnementalistes.

L'accord signé par un juge fédéral à Honolulu limite ou interdit l'utilisation de sonars à moyenne fréquence et les explosifs dans certaines zones des îles d'Hawaï et du sud de la Californie, a révélé l'avocat de l'organisme Earthjustice, David Henkin.

À une grande distance, les sonars peuvent déranger l'alimentation et la communication entre les animaux marins, mais à une plus courte distance, ces appareils peuvent les rendre sourds et même causer leur mort.

Quatre dauphins ont été tués en 2011 lorsqu'ils s'étaient approchés d'un entraînement avec des explosifs, selon Me Henkin.

La marine a reconnu que ces exercices pourraient, par mégarde, causer la mort de 155 baleines ou dauphins et en blesser 2000 autres à Hawaï et dans le sud de la Californie.

Un porte-parole de la marine américaine, Matt Knight, a affirmé que le règlement leur permettait d'effectuer les tests et les entraînements les plus importants.

Earthjustice et plusieurs autres organismes environnementaux avaient intenté des procédures judiciaires en 2013 et une poursuite similaire avait été déposée ensuite à San Francisco. Le jugement d'Hawaï règle les deux poursuites.

Jennifer Sinco Kelleher, The Associated Press