NOUVELLES
15/09/2015 08:18 EDT | Actualisé 15/09/2016 01:12 EDT

Troisième journée d'affrontements sur un lieu sacré de Jérusalem

JÉRUSALEM — Policiers israéliens et manifestants palestiniens se sont affrontés pour une troisième journée de suite, mardi à Jérusalem, sur le site sacré le plus contesté de la ville.

Une porte-parole de la police, Luba Samri, a dit que les policiers sont entrés dans la mosquée al-Aqsa tôt mardi matin pour disperser des manifestants qui y avaient passé toute la nuit.

Les manifestants ont lancé des pierres, des feux d'artifice, des bombes incendiaires et des blocs de béton aux policiers, a-t-elle dit. Deux Palestiniens ont été arrêtés et cinq policiers blessés légèrement.

Mme Samri a ajouté qu'une bombe incendiaire lancée par les manifestants a provoqué un début d'incendie dans la mosquée, mais que les flammes ont été rapidement éteintes.

Les policiers ont rétabli l'ordre et la mosquée a été rouverte aux visiteurs, mais des manifestants se trouvent toujours à l'intérieur, a-t-elle déclaré.

Le site donne fréquemment lieu à des affrontement entre Juifs — qui le nomment Mont du Temple, l'emplacement de deux temples bibliques — et musulmans, qui croient que c'est à cet endroit que le prophète Mahomet est monté au ciel.

Les visiteurs qui ne sont pas musulmans ne peuvent y entrer qu'à des moments bien précis et il leur est interdit d'y prier.

The Associated Press