NOUVELLES
15/09/2015 08:50 EDT | Actualisé 15/09/2016 01:12 EDT

Réfugiés: Merkel ne croit pas "aux menaces" de sanctions contre les pays opposés aux quotas

La chancelière allemande Angela Merkel s'est opposée mardi "aux menaces" de sanctions contre les Etats européens opposés aux quotas d'accueil de migrants, une mesure proposée par son ministre de l'Intérieur dans la matinée.

"Je crois que nous devons réussir à créer de nouveau un esprit européen (...) mais les menaces ne sont pas le chemin pour arriver à un accord", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse, au lendemain de l'échec de la négociation sur la répartition de 160.000 réfugiés en Europe.

alf/cfe/pjl