NOUVELLES
15/09/2015 08:42 EDT | Actualisé 15/09/2016 01:12 EDT

Pakistan: des commerces rasés après une attaque contre l'armée

Des hélicoptères de combat et des bulldozers de l'armée pakistanaise ont rasé mardi des dizaines de commerces dans une zone tribale du nord-ouest du Pakistan après une attaque contre un convoi militaire, ont indiqué des témoins.

Ces incidents se sont produits à Wana, chef-lieu de la région du Waziristan du Sud, où les forces gouvernementales combattent des éléments associés aux talibans. "Au moins cinq soldats ont été blessés par l'explosion d'une bombe plantée en bordure de route au passage de leur convoi", a indiqué une source sécuritaire requérant l'anonymat.

Les forces pakistanaises ont aussitôt lancé une opération pour tenter de retrouver les assaillants, et ont appelé des hélicoptères en renfort, a précisé cette source.

Or, selon des sources sécuritaires et des témoins sur place, ces hélicoptères ont bombardé un marché de Wana, puis des bulldozers ont rasé des dizaines de commerces liés à des insurgés présumés. Un couvre-feu a aussi été imposé sur cette ville qui a connu nombre d'attentats au cours de la dernière décennie.

L'armée pakistanaise mène depuis juin 2014 une opération dans la zone tribale voisine du Waziristan du Nord, qui a longtemps été le QG de groupes islamistes armés, des talibans pakistanais en passant par le réseau Haqqani et Al-Qaïda.

Au cours des dernières semaines, les raids aériens s'y sont concentrés dans la vallée de Shawal, un des derniers bastions présumés des talibans.

Les forces pakistanaises ont ainsi affirmé avoir tué 15 jihadistes lundi dans ce secteur, un bilan qui n'a pu être confirmé de sources indépendantes, cette zone tribale étant actuellement interdite d'accès aux journalistes locaux et étrangers.

hk-mmg/pdw/gl/lpt