NOUVELLES
15/09/2015 11:53 EDT | Actualisé 15/09/2016 01:12 EDT

Mulcair promet 100 millions $ pour la santé mentale des enfants et des jeunes

LETHBRIDGE, Alb. — Pour la deuxième journée consécutive, le chef du Nouveau Parti démocratique, Thomas Mulcair, a fait une promesse en santé, domaine de compétence provinciale.

M. Mulcair assure qu'il consultera les provinces pour mettre en vigueur ses promesses en santé.

Son engagement de mardi touche à la santé mentale.

Un gouvernement néo-démocrate créerait un fonds de 100 millions $ — étalés sur quatre ans — pour réduire les temps d'attente et améliorer les soins de santé mentale offerts aux enfants et aux jeunes. Le NPD veut prêter une attention particulière aux jeunes autochtones et aux jeunes Canadiens qui habitent en régions éloignées.

Lundi, M. Mulcair a promis 750 millions $ pour la construction de 200 cliniques médicales et l'embauche de 7000 médecins et autres professionnels de la santé.

Pour concrétiser ces promesses, le chef néo-démocrate a l'intention de convoquer premiers ministres provinciaux et ministres de la Santé du pays pour leur expliquer ses priorités en santé. Ottawa, selon lui, doit être un partenaire des provinces dans ce domaine.

Par ailleurs, M. Mulcair est prêt à participer à un cinquième débat des chefs, même si les organisateurs de ce débat comptent sur les chefs de partis pour assurer le bilinguisme de l'exercice.

Chaque chef pourra parler dans la langue de son choix, les spectateurs auront accès aux services d'interprètes et le modérateur sera unilingue anglophone. 

Le débat Munk, prévu le 28 septembre à Toronto, offre une occasion de débattre de questions internationales. Et selon le chef du NPD, ce sera la seule possibilité pour les leaders de s'affronter sur des sujets comme les changements climatiques et la crise des réfugiés.

Le chef libéral Justin Trudeau a, lui aussi, décidé de participer à l'exercice après avoir émis des critiques sur le niveau de bilinguisme offert.

La Presse Canadienne