NOUVELLES
15/09/2015 18:14 EDT | Actualisé 15/09/2016 01:12 EDT

Le principal suspect dans la mort de deux personnes a laissé une lettre d'excuses

GAUTIER, Miss. — L'homme qui a causé une commotion sur le campus de l'Université Delta State, au Mississippi en y assassinant de sang-froid un professeur, lundi, a aussi tué son amie de coeur avec qui il habitait, ont indiqué les autorités, mardi. Les enquêteurs ont dit avoir trouvé une note dans laquelle le tireur se disait «désolé» et qu'il «souhaitait revenir en arrière». 

Shannon Lamb a signalé le 9-1-1, lundi. Il a informé le répartiteur qu'il avait tué Amy Prentiss dans la maison où tous deux vivaient à Gautier, sur le golfe du Mexique. Il a alors refusé de s'identifier mais a précisé que le téléphone de la victime contenait les coordonnées de membres de sa famille. Il a aussi dit que le chien du couple était toujours vivant et que c'était «une gentille bête qui ne dérangera personne même si elle doit être affectée par les événements».

En se rendant sur les lieux, les policiers ont trouvé un message écrit en lettres majuscules sur un bloc-notes et signé par Lamb. Il y professait son amour pour sa copine et que celle-ci était la seule personne qui l'avait jamais aimé.

Les autorités ont ajouté que Lamb avait assassiné Ethan Schmidt, environ 45 minutes après avoir appelé le 9-1-1.

M. Schmidt, un professeur d'histoire, a été abattu de trois balles, au cou, à une joue et près de l'oeil droit dans l'entrée de son bureau. Il portait toujours un sac en bandoulière, ce qui semble démontrer qu'il entrait ou sortait de la pièce, a indiqué un coroner adjoint local, Murray Roark.

Lamb s'est suicidé quelques heures plus tard alors que l'étau se resserrait derrière lui. Quelque temps après avoir tué M. Schmidt, il avait annoncé à des proches qu'il n'avait pas l'intention d'aller en prison.

Un porte-parole de la police de Gautier, Matt Hoggatt, a dit au cours d'une conférence de presse que le tueur n'avait pas de casier judiciaire. Rien n'indique non plus si Mme Prentiss et lui avaient des antécédents de violence conjugale.

Les policiers n'ont rien dévoilé sur les motifs qui auraient poussé Lamb à assassiner ses deux victimes.

Le président de l'Université Delta State, William LaForge, a dit ignorer s'il existait un conflit entre les deux hommes. «Il est sûr que M. Lamb avait quelque chose en tête», a-t-il souligné.

M. Schmidt a publié un livre sur les débuts de la colonie de la Virginie en 2014. Parmi les personnes qu'il remerciait figurait... Shannon Lamb.

Le tueur travaillait lui aussi à l'Université depuis 2009. Cette session-ci, il donnait des cours en ligne aux départements de géographie et d'éducation. Une autre charge, pour un cours qu'il devait donner en classe, a été annulée. Il avait obtenu un doctorat en éducation, le printemps dernier.

Lamb avait demandé un congé de maladie mais M. Laforge refuse de donner de plus amples informations à ce sujet.

Jeff Amy et Kevin McGill, The Associated Press