NOUVELLES
15/09/2015 15:35 EDT | Actualisé 15/09/2016 01:12 EDT

Guatemala : second tour de la présidentielle confirmé entre Morales et Torres

Le Tribunal suprême électoral (TSE) du Guatemala a terminé mardi le comptage des voix du premier tour de l'élection présidentielle du 6 septembre et confirmé que le second opposerait le 25 octobre l'humoriste Jimmy Morales à l'ancienne Première dame Sandra Torres.

Le premier tour de "l'élection présidentielle est validé", a déclaré en conférence de presse le président du TSE, Rudy Pineda.

Le second tour opposera ainsi M. Morales, 46 ans, du parti FCN-Nacion (droite), à Mme Torres, 59 ans, de l'Union nationale de l'espoir (UNE, sociale-démocrate).

Le retard dans les présentations des résultats finaux est dû aux révisions des actes électoraux prévues par la loi, ainsi qu'à certains problèmes comme la destruction de quelques bulletins et des recours déposés par des candidats.

Sur 4,8 millions de bulletins valides, M. Morales totalise 23,99% des suffrages et Mme Torres 19,75%.

L'homme d'affaires millionnaire Manuel Baldizon (droite), 45 ans, longtemps favori des sondages, est arrivé en troisième position, avec 19,38% des voix.

Lundi, il avait annoncé son retrait de la course pour une éventuelle place au second tour, dénonçant des fraudes.

Les élections législatives, qui se sont également déroulées le 6 septembre, ont placé en tête les partis traditionnels UNE de Mme Torres et Lider de M. Baldizon.

Les élections présidentielle et législatives se sont déroulées dans un contexte marqué par la démission et le placement en détention quelques jours avant le scrutin de l'ancien président Otto Pérez, un général à la retraite accusé de corruption, après des mois de protestations populaires.

hma/tm/hdz/ka/abk