NOUVELLES
15/09/2015 13:08 EDT | Actualisé 15/09/2016 01:12 EDT

Citoyenneté: Ottawa en appelle de la décision de permettre le niqab

OTTAWA — Une audience se tient mardi à la Cour d'appel fédérale à Ottawa afin de déterminer si une femme musulmane doit obligatoirement découvrir son visage lorsqu'elle prête serment lors d'une cérémonie d'obtention de la citoyenneté canadienne.

Le gouvernement en appelle d'une décision rendue par un juge de la Cour fédérale, qui a déterminé que la loi interdisant aux femmes de prêter serment en étant voilées est illégale.

Le procureur Peter Southey, qui plaide en faveur du gouvernement dans cette cause, a soutenu aux trois juges de la Cour d'appel que le juge fédéral Keith Boswell avait commis trois erreurs en rendant son jugement.

La cause s'articule autour de l'expérience d'une dame de 29 ans qui est arrivée en Ontario en provenance du Pakistan en 2008, et qui a refusé de se dévoiler lors d'une cérémonie de citoyenneté, invoquant des principes religieux.

Des échos de cet incident avaient rejailli jusqu'à la Chambre des communes.

La Presse Canadienne