NOUVELLES
15/09/2015 13:27 EDT | Actualisé 15/09/2016 01:12 EDT

Centrafrique: un employé civil de l'ONU est accusé d'agressions sexuelles

BANGUI, République centrafricaine — Un employé civil de la mission onusienne de maintien de la paix en République centrafricaine est accusé d'agressions sexuelles.

Cela porte à 16 le nombre d'individus accusés d'agressions sexuelles depuis que la mission de maintien de la paix a été déployée pour stabiliser le pays, a indiqué l'ONU mardi.

La mission onusienne s'est contentée de dire que le suspect est un civil, sans fournir plus de détails. Treize des 16 cas impliquent des Casques bleus.

Un porte-parole du secrétaire-général des Nations unies, Stéphane Dujarric, a dit que le suspect se trouve toujours en République centrafricaine et qu'il y demeurera pour le moment.

Il a ajouté que les autorités locales ont été informées et que l'ONU mène une enquête interne.

Des allégations d'agressions sexuelles ont aussi été formulées contre des soldats français qui ne faisaient pas partie de la mission onusienne.

Certains suspects auraient agressé des enfants âgés de seulement neuf ans en leur offrant des friandises ou des bouteilles d'eau en échange de faveurs sexuelles. Au moins une adolescente prétend être tombée enceinte et a intenté des poursuites.

The Associated Press