NOUVELLES
15/09/2015 05:32 EDT | Actualisé 15/09/2016 01:12 EDT

Automobile: la Chine a encore un potentiel de croissance "remarquable", selon BMW

Le marché automobile chinois a encore un potentiel de croissance "remarquable", malgré le ralentissement actuel observé par les constructeurs, a estimé mardi le directeur financier du groupe allemand BMW, Friedrich Eichiner.

"On peut encore attendre une croissance des volumes remarquable, malgré l'évolution actuelle en Chine (...) Nous pensons que la Chine se développera positivement à long terme", a expliqué M. Eichiner devant la presse.

Il remplaçait au pied levé le patron du groupe, Harald Krüger, victime d'un malaise lors de la conférence de presse BMW au salon de Francfort. M. Krüger va bien, selon le constructeur, mais a annulé tous ses rendez-vous et est rentré chez lui, suivant les conseils de ses médecins.

BMW a déjà averti cet été que la situation en Chine faisait peser un "risque" sur ses objectifs financiers 2015, qu'il maintient toutefois. "Nous n'avons pour l'instant pas de raison (...) de revoir nos objectifs", a indiqué M. Eichiner.

"La normalisation en Chine est arrivée bien plus vite que ce nous avions prévu", a-t-il reconnu, même s'il "était clair que nous ne pouvions pas continuer à réaliser une forte croissance à deux chiffres".

"La question est maintenant de savoir combien de temps cette phase de consolidation va durer. Le gouvernement chinois a déjà dit que la consolidation est terminée (...). Je dois dire que ce n'est pas ce que nous observons dans nos chiffres", même si BMW a pour l'instant vendu plus de voitures en Chine que l'an dernier, a-t-il ajouté.

M. Eichiner a espéré que le programme de soutien de Pékin porte ses fruits, mais a reconnu devoir composer avec des incertitudes sur le marché automobile.

Le directeur financier a également confirmé que BMW était "en contact avec Toyota" pour renforcer sa coopération avec le constructeur japonais.

"Les deux entreprises sont intéressées par l'idée d'intensifier encore plus leur travail commun", mais les discussions n'ont pas encore produit de résultats concrets, a-t-il dit. Les deux constructeurs coopèrent déjà sur les technologies de pile à combustible.

rfo/esp/jh

BAYERISCHE MOTOREN WERKE AG

TOYOTA MOTOR