NOUVELLES
15/09/2015 10:35 EDT | Actualisé 15/09/2015 10:53 EDT

Un arbre déraciné par une tempête révèle un grave secret vieux d'un millénaire (VIDÉO)

L'arbre avait 200 ans, mais dessous se trouvait un élément mystérieux qui date d'il y a bien plus longtemps : le squelette d'un jeune homme mort brutalement en Irlande médiévale.

L'arbre, qui se trouve dans la ville de Callooney, à environ 200 km au nord-ouest de Dublin, a été renversé par une tempête, révélant les restes d'un homme qui avait entre 17 et 20 ans à sa mort.

L'homme serait décédé entre les années 1030 et 1200, selon Sligo-Leitrim Archaeological Services, qui a fait les analyses. On a aussi trouvé des marques de couteau sur ses bras et ses côtes.

«Pour une excavation, c'est certainement une situation inhabituelle», a dit Marion Dowd, de Sligo-Leitrim Archaeological Services, au Irish Times. «La partie supérieure du corps a été soulevée dans les airs (lorsque l'arbre a été déraciné, NDLR), entremêlé qu'il était dans le système de racines.»

Le crâne et les côtes sont visibles (en regardant bien) dans le haut des racines de l'image suivante:

The upper portion of the skeleton under excavation, trapped in the root matrix of the collapsed beech tree.

Posted by Sligo-Leitrim Archaeological Services on Tuesday, September 8, 2015

«Les os des jambes, toutefois, sont restés intacts et dans le sol», a dit Dowd. «Quand l'arbre est tombé, ça a coupé le squelette en deux.»

Dowd a ajouté que la victime mesurait environ 5'10'', ce qui est supérieur à la moyenne de l'époque.

Voici une photo du bas du corps du squelette :

The lower leg bones of the skeleton remain in the grave, undisturbed. The upper leg bones (femora) were broken when the tree toppled over.Photo: Thorsten Kahlert

Posted by Sligo-Leitrim Archaeological Services on Tuesday, September 8, 2015

La compagnie a écrit sur Facebook que le jeune homme avait eu droit à un enterrement chrétien formel. Toutefois, l'endroit choisi est quelque peu surprenant.

«Aucun autre enterrement n'a été découvert dans la région, mais des documents indiquent une possible église avec son cimetière dans les environs», a aussi dit Dowd à Irish Archaeolgy.

Cet article initialement publié sur le Huff Post États-Unis a été traduit de l'anglais.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Bodies Exhibit Voyez les images