NOUVELLES
14/09/2015 17:30 EDT | Actualisé 14/09/2016 01:12 EDT

Victoire écrasante des candidats pro-Poutine aux élections régionales de Russie

MOSCOU — Les candidats du parti Russie unie du président russe Vladimir Poutine ont remporté les 21 sièges de gouverneur et la majorité des sièges de députés et de représentants municipaux qui étaient en jeu lors des élections régionales tenues dimanche, ont confirmé des responsables électoraux, lundi.

Selon Golos, un organisme indépendant spécialisé dans l'observation électorale, ces résultats montrent la mainmise du gouvernement russe sur la vie politique du pays et les difficultés éprouvées par les candidats indépendants et issus des partis d'opposition.

Les résultats préliminaires divulgués lundi indiquent que seulement un des 21 candidats de Russie unie a obtenu moins de 50 pour cent des voix.

Le vote de dimanche a été perçu par plusieurs analystes comme une répétition pour les élections parlementaires de l'an prochain.

Le parti d'opposition Parnas, qui a seulement été autorisé à participer à la course électorale pour le parlement de la région rurale de Kostroma, a récolté un peu moins de deux pour cent des voix.

Le taux de participation pour l'ensemble des régions de la Russie où un scrutin s'est déroulé se trouve bien en-dessous de la barre des 50 pour cent.

Dans un rapport publié lundi, Golos a déclaré que les élections avaient démontré le manque de compétition politique en Russie et le contrôle exercé par le Kremlin sur les résultats grâce à des tactiques allant de l'interdiction aux candidats indépendants de se présenter au refus d'accorder du temps d'antenne aux partis d'opposition durant la campagne électorale.

«Les résultats des élections sont largement prédéterminés par les décisions prises par le gouvernement actuel et les autorités électorales dès les premières étapes du processus que constituent la nomination et l'enregistrement des candidats et des partis», écrit l'organisme dans son rapport.

Golos a affirmé avoir reçu plus de 200 plaintes, dimanche, relativement à des fraudes électorales, incluant des électeurs votant à plusieurs reprises et des observateurs électoraux gênés dans leur travail.

The Associated Press