NOUVELLES
14/09/2015 07:41 EDT | Actualisé 14/09/2016 01:12 EDT

Un régulateur américain autorise le rachat d'Alcatel-Lucent par Nokia

Le groupe de télécoms finlandais Nokia a annoncé lundi avoir reçu "les autorisations réglementaires" des autorités de la concurrence aux Etats-Unis pour racheter le groupe franco-américain Alcatel-Lucent.

Après le feu vert du ministère américain de la Justice, Nokia a indiqué avoir obtenu l'approbation du "Comité des investissements étrangers" (CFIUS), un organe qui regroupe notamment des représentants du Trésor, du département d'Etat de la Défense et du renseignement intérieur.

Les deux entreprises "vont continuer à coopérer étroitement avec le petit nombre de régulateurs restants afin de conclure au plus vite les démarches légales" nécessaires, a ajouté le finlandais dans un communiqué.

Le rapprochement de Nokia et d'Alcatel-Lucent a reçu en juillet l'agrément de la Commission européenne.

Nokia a annoncé le 15 avril un accord pour acquérir Alcatel-Lucent, qui n'a réalisé qu'une seule année de bénéfice depuis sa création en 2006.

L'offre de Nokia valorise Alcatel-Lucent à 15,6 milliards d'euros. L'opération doit donner naissance l'an prochain à un géant au chiffre d'affaires d'environ 27 milliards d'euros pour les seules infrastructures.

Nokia est très présent en Europe, où Alcatel-Lucent est un acteur modeste. A l'inverse, le groupe franco-américain est très présent en Amérique du Nord, où les activités du finlandais sont assez limitées.

La transaction reste suspendue à l'approbation des actionnaires de Nokia.

gab/at

ALCATEL-LUCENT