NOUVELLES
14/09/2015 05:12 EDT | Actualisé 14/09/2016 01:12 EDT

Ukraine: Porochenko réitère sa demande de livraison d'"armes défensives"

Le président ukrainien Petro Porochenko a réitéré lundi sa demande aux Occidentaux de lui livrer des "armes défensives" afin de lutter efficacement contre les séparatistes prorusses.

"Il est (...) important que notre pays soit soutenu, et pas seulement par des mots", a déclaré M. Porochenko au quotidien conservateur allemand Die Welt, deux jours après une rencontre diplomatique à Berlin qui a marqué quelques progrès, notamment sur la question sensible des élections locales et du retrait des armes.

"Il y a un débat aux Etats-Unis sur le fait de savoir si l'on doit nous livrer des +armes létales+. Qu'est-ce que cela signifie? Il s'agit d'armes défensives (...) Nous ne défendons pas seulement notre pays, nous défendons aussi la démocratie et la liberté", a-t-il insisté.

Avant les accords dits de "Minsk 2", conclus en février dernier avec pour objectif de revenir à la paix en Ukraine, le président américain Barack Obama avait laissé la porte ouverte à une livraison d'armes défensives à Kiev, option à laquelle Berlin et Paris sont toutefois hostiles.

"Nous nous battons en ce moment avec des armes du 20e siècle contre des armes du 21e siècle. Et le budget militaire de la Russie est 30 à 45 fois plus important que le nôtre", a argumenté M. Porochenko.

Selon lui, les troupes régulières russes présentes dans l'Est de l'Ukraine regrouperaient 9.100 soldats, 240 chars et 530 véhicules blindés.

Samedi, à l'issue d'une rencontre des ministres des Affaires étrangères à Berlin, l'Allemagne et la Russie ont fait état de progrès sur le processus de paix en Ukraine, notamment sur la question sensible des élections locales et du retrait des armes.

La réunion avait pour objectif de poser les jalons d'un sommet au niveau des chefs d'Etat et de gouvernement allemand, français, ukrainien et russe le 2 octobre à Paris.

dsa/mtr/ros