NOUVELLES
14/09/2015 12:49 EDT | Actualisé 14/09/2015 12:49 EDT

Régis Labeaume n'a vraiment pas aimé les questions d'Alain Gravel (AUDIO/TWITTER)

PC

En entrevue à la radio de Radio-Canada lundi matin, Régis Labeaume n'entendait pas à rire avec Alain Gravel. Le maire de Québec a refusé de répondre à plusieurs questions de l'animateur, notamment sur l'évolution du dossier des Nordiques, les propos de Guy A. Lepage, Pierre Karl Péladeau et les Jeux olympiques.

«Il y a le contenant, mais il n'y a pas encore le contenu», a rapidement lancé Alain Gravel. «On n'a pas fait ça pour les Nordiques, on espère les Nordiques, on n'est pas fou, mais on est une ville nordique, une ville presque scandinave. Une ville de cette force-là, ça prend un amphithéâtre, ça nous prend un lieu pour avoir des spectacles, une ville nordique ça a un amphithéâtre d'envergure comme celui qu'on a», a répliqué le maire.

Revenant sur la pertinence de construire un amphithéâtre sans l'assurance d'y voir évoluer une équipe de la LNH, une question souvent soulevée au cour des dernières années, Alain Gravel a rapidement reçu une nouvelle salve du maire. «C'est parce que vous avez le goût d'en parler, moi je n'ai pas le goût là», a-t-il lancé.

«Vous êtes fatiguant à matin» - Régis Labeaume

M. Labeaume a par ailleurs défendu le plan de Québecor pour faire fonctionner l'amphithéâtre, et ce, sans équipe de la LNH. Il a toutefois refusé de s'avancer sur l'évolution du dossier du retour des Nordiques.

Et pas question non plus de commenter les propos de Guy A. Lepage sur les ventes au Centre Vidéotron. «Ça ne m'intéresse pas à matin», a dit le maire, ajoutant qu'il n'avait «rien à dire là-dessus».

Pierre Karl Péladeau? Non plus. «Pourquoi je parlerais de Pierre Karl Péladeau?» a répondu M. Labeaume.

Les Jeux olympiques? «Ça ne m'intéresse pas.»

Écoutez l'entrevue complète:

Une entrevue qui a bien amusé la twittosphère: