NOUVELLES
14/09/2015 13:48 EDT | Actualisé 14/09/2016 01:12 EDT

Piratage: les Etats-Unis ferment un site de partage de musique

Les autorités américaines ont fermé le site internet Sharebeast, présenté comme la plus grande opération de partage illégal de musique basée aux Etats-Unis.

Les internautes cherchant à accéder à sharebeast.com ou à l'adresse associée albumjams.com sont désormais renvoyés sur un message du département de la Justice et du FBI indiquant que les sites ont été saisis dans le cadre d'une opération anti-piratage.

L'association américaine de l'industrie musicale RIAA, qui représente les grandes maisons de disques, a salué la fermeture d'un site qui selon elle hébergeait plus de 100.000 fichiers violant les droits d'auteurs, et un énorme catalogue de titres et d'albums populaires, dans certains cas avant même leur sortie officielle.

"C'est une énorme victoire pour la communauté de la musique et les services de musique légaux", a commenté le patron de la RIAA, Cary Sherman, dans un communiqué. "Sharebeast opérait en ignorant de manière flagrante les droits des artistes et des maisons de disques, tout en sapant le marché légal".

"Des millions d'utilisateurs accédaient aux titres de Sharebeast chaque mois sans un centime de compensation pour les innombrables artistes, auteurs de chansons, maisons de disques et autres créateurs de musique", a ajouté M. Sherman.

rl/soe/chr/bdx