NOUVELLES
14/09/2015 06:50 EDT | Actualisé 14/09/2016 01:12 EDT

Mondial-2015 - Poule C: la fiche de l'Argentine

AGENTINE

Population: 43,4 millions d'habitants

Capitale: Buenos Aires

Licenciés: 133.000

Sélectionneur: Daniel Hourcade (depuis octobre 2013)

Classement World Rugby: 8e (au 14 septembre 2015)

Passé en Coupe du monde:

Troisième (2007)

Quart de finaliste (1999, 2011)

Eliminé au premier tour (1987, 1991, 1995, 2003)

Calendrier au premier tour:

Argentine - Nouvelle-Zélande, le 20 septembre (15h45 GMT) à Londres (Wembley)

Argentine - Georgie le 25 septembre (15h45 GMT) à Gloucester (Kingsholm)

Argentine - Tonga le 4 octobre (13h30 GMT) à Leicester (City stadium)

Argentine - Namibie le 11 octobre (11h00 GMT) à Leicester (City stadium)

Le groupe des 31:

(La plupart des joueurs sont libres, car ils devraient s'engager après le Mondial avec la fédération pour participer au Super 18 avec la nouvelle franchise argentine)

Avants (17): Matias Alemanno (La Tablada), Marcos Ayerza (Leicester/ENG), Agustin Creevy, Matias Diaz, Juan Fernandez Lobbe (Toulon/FRA), Ramiro Herrera, Facundo Isa (Santiago Lawn Tennis), Tomas Lavanini, Juan Manuel Leguizamon, Pablo Matera, Julian Montoya (Newman), Lucas Noguera Paz (Lince Tucuman), Javier Ortega (Estudiantes Parana), Guido Petti (San Isidro Club), Leonardo Senatore, Nahuel Tetaz Chaparro, Mariano Galarza (Gloucester/ENG)

Arrières (14): Horacio Agulla (Bath/ENG), Marcelo Bosch (Sarecens/ENG), Santiago Cordero (Regatas), Tomas Cubelli (Belgrano), Jeronimo De La Fuente (Duendes Rosario), Lucas Gonzalez Amorosino, Santiago Gonzalez Iglesias (Alumni), Juan Martin Hernandez, Juan Imhoff (Racing 92/FRA), Martin Landajo (CA San Isidro), Matias Moroni (Cuba), Nicolas Sanchez, Juan Pablo Socino (Newcastle/ENG), Joaquin Tuculet

Objectif: "L'objectif minimum est de se qualifier pour les quarts de finale. Si nous nous qualifions, les deux rivaux potentiels sont Irlande ou France... ou l'Italie (...) Mais à ce stade, je ne pense ni à l'Irlande, ni à la France, ou à l'Italie. Je pense aux All Blacks, à la Géorgie, aux Tonga et à la Namibie (...) Il y a encore des choses à améliorer, cette équipe n'a pas encore atteint son maximum, elle continue de grandir. On a encore beaucoup de travail et on continue, avec humilité et faim de victoire. Avec les pieds sur terre. On sait que sur un match on peut battre n'importe quelle équipe." Daniel Hourcade, sélectionneur

pga/jmt/ig