NOUVELLES
14/09/2015 18:29 EDT | Actualisé 14/09/2016 01:12 EDT

Les autorités cubaines font leur révolution numérique pour la visite du pape

A l'occasion de la venue du pape François du 19 au 22 septembre, les autorités cubaines ont créé un site internet et plusieurs comptes ad hoc sur les réseaux sociaux, une première sur l'île où l'accès à internet est très limité.

Dans un communiqué transmis à la presse accréditée à Cuba, le ministère des Affaires étrangères a annoncé la création d'un portail intitulé "Le pape François à Cuba" (http://papafranciscoencuba.cubaminrex.cu/) ainsi que de comptes Twitter, Facebook, Google+, Youtube et Flickr.

Ces initiatives visent à "fournir une couverture officielle" de cette visite et à "communiquer en temps réel avec le plus grand nombre en profitant de tout le potentiel offert par les réseaux sociaux", indique le ministère.

Sans précédents sur l'île pour un tel évènement, le site et les comptes diffusent des messages, photos, vidéos, infographies et archives en relation avec la visite papale.

On peut notamment y trouver des images du précédent voyage de Benoît XVI dans l'île en 2012, de la récente visite d'une délégation du Vatican ou du dernier entretien à Rome entre le président Raul Castro et le pape François en mai.

Ces efforts surviennent dans la droite ligne d'une communication numérique en plein essor de la part des autorités cubaines.

Ces derniers mois, le ministère des Affaires étrangères a notamment mis en ligne des pages internet spécifiquement consacrées aux rapprochements en cours avec les Etats-Unis et l'Union européenne.

A Cuba, l'accès à internet demeure très coûteux, en dépit de récents efforts du gouvernement pour faire baisser les tarifs, et les connexions à domicile demeurent réservées à une poignée de privilégiés.

Le gouvernement, qui souhaite permettre à "tous les Cubains" d'accéder à internet d'ici cinq ans, a récemment ouvert 35 espaces wifi ouverts au public à travers le pays, mais leurs prix demeurent prohibitifs pour la grande majorité de la population.

ag/hdz/mf