NOUVELLES
14/09/2015 12:48 EDT | Actualisé 14/09/2016 01:12 EDT

Le roi de Jordanie met en garde Israël contre toute "provocation" à Jérusalem

Le roi Abdallah II de Jordanie a mis en garde Israël contre toute "nouvelle provocation" après de nouveaux heurts lundi entre Palestiniens et policiers israéliens sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem.

"Toute nouvelle provocation à Jérusalem affectera la relation entre la Jordanie et Israël", a averti le roi devant des journalistes, à l'issue d'un entretien avec le Premier ministre britannique David Cameron.

La Jordanie est la gardienne de l'esplanade des Mosquées selon le statu quo de 1967. Elle est le seul Etat arabe, avec l'Egypte, à avoir signé avec Israël un traité de paix, conclu il y a vingt ans.

"La Jordanie n'aura pas d'autre choix que de prendre des mesures, malheureusement", a ajouté Abdallah II, qui a indiqué que de nouveaux heurts avaient éclaté lundi alors qu'il avait reçu des assurances de la part du gouvernement israélien.

Le gouvernement jordanien avait déjà condamné dimanche l'action des forces israéliennes sur l'esplanade des Mosquées, que les juifs appellent le mont du Temple, dénonçant "une tentative de la part d'Israël de changer le statu quo" de 1967.

Les violences autour de l'esplanade des Mosquées s'inscrivent dans un contexte de crispations continues entre Palestiniens et Israéliens, avec des incidents permanents et aucune perspective de règlement du conflit.

En novembre, Amman avait rappelé son ambassadeur en Israël durant trois mois pour protester contre l'incursion de la police israélienne dans la mosquée Al-Aqsa, située sur l'esplanade, et la fermeture pour une journée du lieu saint.

ila/bpe