NOUVELLES
14/09/2015 11:12 EDT | Actualisé 14/09/2016 01:12 EDT

Le Pakistan interdit une pub de préservatifs "immorale"

Le régulateur pakistanais de la radio-télévision a interdit lundi la diffusion d'une campagne publicitaire humoristique pour des préservatifs, jugée "immorale" et contraire aux valeurs de ce pays musulman plutôt conservateur pourtant confronté à une épidémie croissante de sida.

Les autorités avaient déjà interdit pour deux ans en 2013 les publicités humoristiques pour les préservatifs Josh mettant en vedette la top-model pakistanaise Mathira.

Dans cette publicité, un homme costaud s'approche d'un étal en bordure de route pour demander une petite boîte de préservatifs, suivi par un autre badaud au large sourire qui lui demande une plus grande boîte en faisant un geste plutôt suggestif avec ses mains, avant que la foule dans la rue ne cesse toute activité pour se mettre à danser.

Le porte-parole de l'autorité des télécoms (Pemra), Fakhar-ud-Din Mughal, a indiqué avoir reçu "un lot de plaintes liées à la télédiffusion d'une publicité indécente de préservatifs".

"Cette publicité est généralement perçue comme indécente, immorale et elle manque clairement de respect à l'endroit des normes socio-culturelles et religieuses du pays", a-t-il ajouté.

La contraception demeure un sujet tabou au Pakistan, malgré les appels d'experts en faveur de mesures pour mieux réguler la démographie dans ce pays de près de 200 millions d'habitants. Plus de 60 millions de personnes au Pakistan n'ont en effet accès à aucun contraceptif, selon l'ONU.

Le pays est aussi confronté à la hausse du nombre de cas de contamination par le VIH/sida, qui se propage en particulier chez les consommateurs par intraveineuse de l'héroïne à rabais issue des champs de pavots afghans. D'après les estimations de l'ONU et du gouvernement, près de 100.000 personnes sont séropositives au Pakistan.

mmg-gl/lpt