NOUVELLES
14/09/2015 05:33 EDT | Actualisé 14/09/2016 01:12 EDT

Le HCR met en garde contre un "vide juridique" pour les migrants en Europe

Le Haut-commissariat aux réfugiés des Nations unies a mis en garde contre un "vide juridique" auquel seraient confrontés les réfugiés en Europe avec la multiplication des mesures prises isolément par les Etats.

"Le HCR est préoccupé que la combinaison de différents mesures individuelles puisse créer une situation où un grand nombre de réfugiés cherchant en Europe une protection qu'ils sont en droit de recevoir en conformité avec le droit international, se retrouvent tournant en rond à la suite d'un vide juridique", selon un communiqué se référant à la réunion lundi des ministres de l'intérieur de l'Union Européenne.

Le HCR estime que "les récentes annonces successives de mesures de contrôle des frontières par un certain nombre de pays européens ont un impact sur la crise des réfugiés et migrants. Elles soulignent l'urgence de mettre en place une réponse globale européenne".

Le HCR réaffirme que cette réponse doit se fonder sur la mise en place de centres d'accueil avec le soutien de toutes les parties concernées, dont le HCR, pour aider et enregistrer ces personnes à l'arrivée en Grèce, en Italie et en Hongrie. Il y doit y avoir ensuite un programme d'affectation de ces migrants, comme cela a été proposé par la Commission européenne.

pjt/jh