NOUVELLES
14/09/2015 11:44 EDT | Actualisé 14/09/2016 01:12 EDT

JO-2024 - Toronto, une personne sur deux contre les JO (sondage)

Près d'un habitant de Toronto sur deux est opposé à la candidature de leur ville à l'organisation des jeux Olympiques 2024, selon un sondage publié lundi, veille de la date de clôture des candidatures.

Comparativement au précédent sondage publié mi-juillet, les personnes interrogées "opposées à une candidature ont augmenté de 9 points à 47%", a indiqué l'institut Mainstreet Research pour le compte du groupe de presse Postmedia.

A l'inverse, les personnes favorables ont reculé de 8 points à 50%.

A mesure que les habitants "en apprennent plus sur les coûts et avantages d'une candidature olympique, les avis deviennent plus partagés", a estimé Quito Maggi, président de l'institut de sondage.

Le maire de Toronto John Tory a jusqu'à mardi pour adresser une lettre au Comité international olympique pour formellement déposer la candidature de la ville qui a déjà essuyé cinq échecs par le passé, dont le dernier en date pour les Jeux de 2008, organisés par Pékin.

Une candidature pourrait être risquée et la ville est divisée dans un climat économique difficile, note Maintreet Research.

La Première ministre libérale de l'Ontario (centre), Kathleen Wynne, a répété lundi que la province ne devrait pas assumer seule les coûts en jugeant qu'il restait beaucoup d'inconnues à ce stade.

"L'Ontario ne va pas aller de l'avant seule et être redevable de tous les coûts", a dit Kathleen Wynne sur la télévision locale CP24.

"Nous avons besoin de connaître" les engagements du gouvernement fédéral et des financements privés, a-t-elle ajouté.

Le climat politique complique la décision du maire de Toronto. Le gouvernement conservateur a appelé à des élections législatives pour le 19 octobre et, en pleine campagne électorale, le gouvernement expédie les affaires courantes.

mbr/jl/vog/jla