NOUVELLES
14/09/2015 18:09 EDT | Actualisé 14/09/2016 01:12 EDT

JO-2024: le maire de Toronto annoncera sa décision mardi matin

Le maire de Toronto John Tory fera part mardi de sa décision sur une éventuelle candidature de la ville à l'organisation des Jeux olympiques de 2024, a annoncé lundi la mairie.

"Le maire John Tory annonce la décision sur la candidature olympique de 2024", a indiqué sa porte-parole Keerthana Kamalavasan, en communiquant l'agenda du maire lundi soir.

Le maire a répété dimanche qu'il prendrait seul la décision après avoir longuement consulté les responsables publics et privés sur leurs engagements respectifs dans la prise en charge des coûts d'une candidature.

Budapest, Hambourg, Los Angeles, Paris et Rome sont les cinq villes officiellement candidates pour accueillir les Jeux olympiques d'été 2024 et la clôture des candidatures est fixée mardi à minuit au siège du Comité international olympique à Lausanne (Suisse). La ville de Bakou pourrait aussi être candidate de dernière minute avec Toronto.

L'opinion publique est très partagée sur cette candidature potentielle. Selon un sondage publié lundi, près d'un Torontois sur deux (47%) est opposé à la candidature de la ville.

C'est à l'issue des Jeux panaméricains à Toronto fin juillet que John Tory avait laissé la possibilité de se lancer dans cette organisation, juste après le retrait de Boston.

Toronto a déjà essuyé cinq échecs dont le dernier en date pour l'organisation des Jeux de 2008 qui se sont déroulés à Pékin.

John Tory doit s'assurer que le gouvernement fédéral, le gouvernement de la province de l'Ontario (centre) et les sponsors privés soient tous partie prenante au projet afin que la ville ne soit pas seule à assumer les coûts pour les infrastructures.

La Première ministre libérale de l'Ontario (centre), Kathleen Wynne, a répété lundi que la province ne devrait pas assumer seule les coûts en jugeant qu'il restait beaucoup d'inconnues à ce stade.

"L'Ontario ne va pas aller de l'avant seule et être redevable de tous les coûts", a dit Kathleen Wynne sur la télévision locale CP24. "Nous avons besoin de connaître" les engagements du gouvernement fédéral et des financements privés, a-t-elle ajouté.

En pleine campagne électorale des législatives, les principaux responsables politiques sont restés prudents sur les engagements futurs du prochain gouvernement qui sortira des urnes le 19 octobre.

mbr/sab/mca