NOUVELLES
14/09/2015 14:09 EDT | Actualisé 14/09/2016 01:12 EDT

Décès de l'historien russe Iouri Afanassiev, figure de la Perestroïka

L'historien russe Iouri Afanassiev, connu pour avoir été l'un des principaux idéologues de la perestroïka, est décédé lundi à Moscou, ont annoncé ses proches et l'Université moscovite des sciences humaines, dont il était le recteur.

Né en 1934, Iouri Nikolaïevitch Afanassiev venait tout juste de célébrer son 81e anniversaire, a précisé son gendre Viktor Pritchesniaïev sur les ondes de la radio russe Ekho Moskvy, sans préciser les causes de son décès.

L'université moscovite des sciences humaines (RGGU) a confirmé "avec une profonde tristesse" la mort de son recteur, selon un communiqué disponible sur son site.

Cofondateur et ancien député du mouvement aujourd'hui disparu Russie démocratique, M. Afanassiev est considéré en Russie comme l'un des "bâtisseurs" de la perestroïka lancée en 1985 par le dirigeant de l'URSS Mikhaïl Gorbatchev.

Il était également connu pour avoir qualifié en 1989 les communistes de "majorité agressive-obéissante", une expression devenue célèbre dans le pays.

En 1993, deux ans après l'explosion de l'URSS en 1991, il s'était retiré de la politique active pour se consacrer à son métier d'historien et d'universitaire à la tête de l'Institut des archives historiques de Moscou, devenu depuis la RRGU, dont il était devenu le recteur en 2003.

Quelques mois avant sa mort, en mai, Iouri Afanassiev avait accusé le président russe de favoriser la renaissance du stalinisme en Russie sous la forme d'un "nazisme russe poutinien-orthodoxe-tchékiste".

all/lpt