Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Véronique Cloutier et le bonheur d'animer à deux à Rythme FM (ENTREVUE)

Depuis deux semaines, il n’y a plus seulement Véro à la barre du Véro Show de Rythme FM, en semaine, de 16h à 18h. Marie-Soleil Michon, qui tenait auparavant deux chroniques par jour dans l’émission de sa bonne amie Véronique Cloutier, co-anime désormais pendant deux heures avec celle qui donne son nom au rendez-vous de fin d’après-midi.

Un changement qui comble Véro au plus haut point, elle qui est toujours à l’aise d’échanger la balle avec un ou une complice au micro.

«Je suis rendue habituée à la co-animation, autant à la radio qu’à la télé, explique Véronique. Ça fait donc vraiment mon bonheur qu’on soit deux pendant les deux heures complètes. Marie-Soleil et moi, ça fait 15 ans qu’on est amies. Le Véro Show garde donc la même formule, mais avec plus de dynamisme, plus d’échanges entre elle et moi et avec l’auditoire.»

En apparence, les personnalités de Véronique Cloutier et de Marie-Soleil Michon se ressemblent beaucoup. Elles sont toutes deux d’habiles communicatrices aux vastes intérêts, curieuses et spontanées, chaleureuses et près des gens. Sur quels aspects les deux femmes sont-elles différentes?

«Dans notre mode de vie, lance Véro, sans hésiter. Marie-Soleil est une personne très rangée, très santé, qui se couche très tôt. Là-dessus, on est assez différentes. Surtout, Marie-Soleil est une source de contenu intarissable. Elle est vraiment fantastique. Elle réussit toujours à trouver la petite affaire que personne ne sait, ou dont on a vaguement entendu parler, et elle nous l’explique. Elle est très forte là-dedans.»

Lisez sous peu notre entrevue avec Marie-Soleil Michon, qui connaît une rentrée chargée avec Le Véro Show, C’est juste de la TV à ARTV et Ça vaut le coût, le magazine de consommation de Télé-Québec. Quant à Véronique Cloutier, ses prochaines semaines seront aussi réglées au quart de tour, avec l’animation du 30e Gala des Prix Gémeaux, en tandem avec Éric Salvail, le 20 septembre, la tournée Les Morissette qui se poursuit, et le lancement de son magazine, qui sera publié à nouveau, cinq fois l’an, après une pause de quelques mois. Sa collection de vêtements est aussi toujours en vente à l’Aubainerie.

Même recette

Par ailleurs, si vous syntonisez Rythme FM depuis le 24 août, vous avez constaté que la grille-horaire de la chaîne est demeurée sensiblement la même par rapport à l’an dernier. Mis à part la nouvelle émission de début de journée, Rythmez vos matins, et son duo de co-pilotes fraîchement débarqué à Rythme FM, Jean-François Baril et Saskia Thuot, les têtes d’affiche sont toutes de retour au poste: Julie Bélanger à Rythme au travail (dès 8h30 et 13h30), Mitsou et Sébastien Benoît à Mitsou et Sébastien (dès 11h30), Mario Lirette aux Week-ends à Mario (vendredi, dès 16h et samedi et dimanche, dès 11h) et Bruno Morissette, Denis Fortin, Philippe Pépin, Marie-Andrée Hamel, Julie Desjardins et Francisco Randez le reste du temps.

Satisfaite de sa recette déjà gagnante en termes de cotes d’écoute, Rythme FM ne craint pas la compétition venue d’ailleurs en cet automne où ça bouge beaucoup sur les ondes, notamment avec l’arrivée d’Éric Salvail à Énergie dans la case du retour à la maison et celle de Patricia Paquin à Rouge FM, la fin de semaine.

«Moi, je vois ça d’une manière positive, signale Johanne Cloutier, directrice de la programmation. J’ai confiance en la fidélité de notre auditoire. S’il y a des choses qui ne plaisent pas ailleurs, ça peut nous être profitable, à nous!»

Les deux «petits nouveaux» de l’équipe, Jean-François Baril et Saskia Thuot, sont eux aussi gonflés à bloc devant le défi qui les attend, de vitaminer les petits matins du plus grand nombre possible de Montréalais. Se croisant depuis plusieurs années dans les rues de la ville qu’ils habitent tous les deux, Saint-Bruno, Jean-François et Saskia ont des amis communs, et leurs enfants ont fait partie des mêmes équipes sportives. Ils ont souvent évoqué la probabilité de travailler ensemble. La reine de Canal Vie – où elle «décore des vies» depuis 15 ans – et l’ex-pilier de Ça commence bien, à V, comptent miser sur cette connivence de longue date pour charmer le public.

«Je suis sur une espèce de nuage, s’enthousiasme Saskia Thuot. Ça change toute ma vie, mais c’est tellement stimulant et nourrissant. Je suis une animatrice, j’ai envie de parler de plein de choses et, avec Jean-François, je crois qu’on fait un beau duo!»

Saskia, qui avait goûté à la cadence de la radio quotidienne en 2011, à Rock Détente (maintenant Rouge FM), est aussi à la tête de Ma Maison Rouge Canal Vie, et publiera au printemps un nouveau livre, à propos duquel elle garde le plus grand secret.

Jean-François Baril, qui se définit comme quelqu’un de très compétitif, ne cache pas, pour sa part, qu’il a des «ambitions » en s’amenant à Rythme FM comme morning man.

«Mais je suis conscient qu’il y a des courbes, précise celui qui est aussi toujours aux commandes de La guerre des clans, à V. À Rythme FM, les émissions les plus écoutées sont le jour. Je suis très conscient de ma position. Je sais que je ne me bats pas contre Paul Arcand, mais je sais où j’aimerais emmener l’émission.»

«Depuis deux ans, il y a eu beaucoup de changements à la radio, et une large part de l’auditoire est encore orpheline. Plusieurs zappent, n’ont pas de port d’attache. On zappe tous un peu, mais on a généralement une station où on revient un peu plus souvent, et j’ai bien l’intention d’être cette station», termine, avec le sourire, un Jean-François qui a bien l’intention de nicher longtemps à Rythme FM.

INOLTRE SU HUFFPOST

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.