Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une tempête de sable fait au moins cinq morts au Moyen-Orient

BEYROUTH — Une tempête de sable qui a balayé le Moyen-Orient mardi a fait au moins cinq morts, en plus d'envoyer des centaines d'autres personnes à l'hôpital.

La piètre visibilité a contraint le régime syrien à renoncer à ses frappes aériennes contre les rebelles. Elle a aussi menacé les manifestations prévues par des militants libanais pour dénoncer l'incapacité des dirigeants à régler la crise des ordures.

La tempête a touché la Syrie, le Liban, la Jordanie, Israël et l'Égypte. Certaines écoles jordaniennes ont été fermées pour la journée et d'autres ont fermé leurs portes plus tôt.

L'agence de presse syrienne SANA rapporte la mort de trois personnes dans la province centrale de Hama. Elle n'a pas fourni plus de détails, mais a évoqué plus de 3500 personnes qui ont éprouvé des problèmes respiratoires dans plusieurs provinces.

Le patron d'un grand hôpital de Damas a dit que 1200 personnes, dont 100 enfants, ont été traitées pour des problèmes respiratoires au cours des dernières heures.

La tempête a rejoint Beyrouth mardi. Les autorités ont conseillé à la population de demeurer à l'intérieur, et ceux qui se sont aventurés à l'extérieur portaient souvent des masques chirurgicaux.

Le ministère libanais de la Santé dit que 750 personnes ont souffert de problèmes respiratoires à travers le pays. Deux femmes ont été tuées par la tempête, mais on ne dispose pas de plus de détails à ce sujet.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.