Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un tribunal chinois présente de rares excuses publiques

PÉKIN, Chine — Un tribunal chinois a présenté des excuses publiques à 19 personnes injustement trouvées coupables de crimes financiers.

Il s'agit d'un événement excessivement rare pour un système judiciaire jugé authoritaire et opaque.

Les excuses du tribunal populaire de la province orientale de l'Anhui ont été publiées dans un journal local lundi. Le tribunal a dit souhaiter aider à restaurer la réputation des individus, qui ont tous été incarcérés pour fraude en 2012.

Le tribunal dit que les condamnations étaient erronées, mais n'explique pas pourquoi.

Les tribunaux chinois sont contrôlés par le Parti communiste et les procès débouchent pratiquement toujours sur des verdicts de culpabilité. Les condamnations erronées ne sont pas rares, en raison de considérations politiques, de l'utilisation de confessions plutôt que de preuves et de la pression à résoudre les meurtres ou autres crimes graves.

Certaines condamnations ont été renversées et des indemnisations payées, mais les tribunaux ne s'excusent pratiquement jamais.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.