Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Thomas Mulcair promet de stimuler l'innovation dans l'industrie aérospatiale

DORVAL, Qc — C'est sur une piste d'atterrissage d'un aéroport montréalais que Thomas Mulcair a fait sa plus récente promesse électorale, mardi matin. Il a promis de stimuler l'innovation et la fabrication dans le secteur aérospatial.

Debout devant l'avion néo-démocrate qui lui servira à se déplacer d'ici le 19 octobre, date du scrutin, le chef néo-démocrate a dit vouloir réparer les dégâts causés par le gouvernement conservateur à cette industrie qui, selon M. Mulcair, a été délaissée les 10 dernières années.

Le NPD promet, entre autres, de créer un fonds pour aider les PME qui oeuvrent dans ce secteur.

M. Mulcair a assuré qu'il fournira, «en temps et lieu», les calculs pour toutes ses promesses. Il maintient qu'il réussira à livrer tout ça tout en équilibrant un premier budget néo-démocrate.

Par ailleurs, M. Mulcair a, encore une fois, écarté toute possibilité d'un gouvernement de coalition avec les libéraux, après le vote du 19 octobre. Il a rappelé qu'en 2008, les libéraux n'ont plus voulu de l'entente que Stéphane Dion et Jack Layton, à l'époque, avaient conclue pour déloger Stephen Harper. Il a ainsi laissé entendre qu'il ne peut pas leur faire à nouveau confiance.

La Presse Canadienne

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.