Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Mariage gai au Kentucky: la greffière Davis libérée après cinq jours de prison

GRAYSON, Ky. — La greffière du Kentucky emprisonnée pour avoir refusé de délivrer des certificats de mariage aux couples de même sexe, Kim Davis, a été libérée mardi après cinq jours derrière les barreaux.

À sa sortie, aux côtés du candidat aux primaires républicaines Mike Huckabee et de son mari, la fonctionnaire du comté de Rowan a été accueillie triomphalement par des milliers de sympathisants brandissant de grandes croix, des drapeaux et des affiches. Elle leur a demandé de poursuivre les pressions pour lui permettre d'exercer ce que lui dicte sa conscience religieuse.

L'avocat de Mme Davis et fondateur de la firme chrétienne Liberty Counsel, Mat Staver, n'a pas voulu dire si sa cliente avait l'intention de défier de nouveau le jugement de la cour. Il a seulement affirmé qu'elle «ne pouvait pas et n'allait pas agir à l'encontre de sa conscience».

Il a ajouté que les gens sauraient «dans un avenir rapproché» si Mme Davis délivrera de nouveau des certificats de mariage.

Celle-ci a pu être libérée après que le juge fédéral David Bunning eut levé l'ordonnance d'outrage au tribunal qui pesait contre elle, se déclarant satisfait de voir que les employés du comté de Rowan ont fourni les certificats à des couples de même sexe durant son absence. Me Staver soutient toutefois que ceux-ci sont invalides.

Le magistrat a toutefois averti la greffière de ne pas défier le jugement de nouveau.

Depuis que la Cour suprême des États-Unis a légalisé le mariage gai, en juin dernier, la vaste majorité des représentants des États ont accepté de respecter le jugement. Toutefois, Mme Davis et une poignée d'autres greffiers et juges, conseillés par la firme chrétienne Liberty Counsel, ont refusé de se plier à la décision et arrêté de délivrer des certificats de mariage, tant pour les couples homosexuels qu'hétérosexuels.

En plus du gouverneur Mike Huckabee — un ancien pasteur de l'Église baptiste —, Kim Davis a été visitée en prison par le sénateur Ted Cruz, également candidat aux primaires républicaines en vue de la prochaine élection présidentielle américaine.

Adam Beam, The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.