Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Lac-Mégantic: les trois accusés reviendront devant le tribunal en décembre

LAC-MÉGANTIC, Qc — Les trois hommes qui ont été accusés relativement à la tragédie de Lac-Mégantic reviendront devant le tribunal en décembre prochain.

C'est à ce moment que l'on pourrait connaître le calendrier du procès.

Le conducteur de train Tom Harding, le contrôleur du trafic Richard Labrie et le directeur des activités ferroviaires à la Montreal Maine and Atlantic, Jean Demaître, font face à 47 chefs d'accusation de négligence criminelle ayant causé la mort — un chef pour chacune des victimes de la tragédie.

MM. Harding, Labrie et Demaître ont tous plaidé non coupable.

Le 6 juillet 2013, un convoi de 72 wagons-citernes contenant du pétrole brut, laissé sans surveillance pour la nuit à Nantes, dévale une pente sur une distance d'environ 10 km avant de dérailler partiellement à Lac-Mégantic, au début de la nuit. L'accident provoque une série d'explosions et la déflagration rase des dizaines d'édifices au coeur du centre-ville de la petite municipalité de l'Estrie.

L'avocat du directeur Demaître a par ailleurs profité de la brève audience de mardi pour se récuser, parce que son client n'a plus droit à l'aide juridique.

La Presse Canadienne

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.